Vestige insolite de la Seconde Guerre mondiale, le labyrinthe du Kahl-burg a été creusé dans une falaise tréportaise par la volonté des Allemands en 1942 et en réaction au débarquement raté des Canadiens à Dieppe le 19 août de la même année. Véritable dédale construit par des prisonnières ukrainiennes, des requis tréportais et des soldats allemands, cet ensemble, maçonné de briques et taillé dans la craie, possède plus de 270 mètres de galeries, 32 pièces et 225 marches, le tout sur 3 niveaux.

(LCN 502)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*