Le Département de Seine-Maritime vient de débloquer une aide exceptionnelle de 250 000 euros pour aider les éleveurs seinomarins à lutter contre la “maladie de la langue bleue”.

(96)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*