Les entreprises de la zone industrielle du Trait peuvent souffler… Le Département de Seine-Maritime a renforcé les berges de la Seine pour prémunir cette zone contre les risques inondations. Érodées par l’activité du fleuve, certaines berges ne remplissaient plus leur rôle protecteur. Pour endiguer ce phénomène, deux types d’actions sont mises en place : l’enrochement et la végétalisation. En pérennisant la biodiversité des berges et la sécurité des riverains, la Seine-Maritime confirme sa volonté de préserver les milieux naturels du territoire.

(209)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

1 commentaire

  • léguman il y a 8 ans

    Pour votre information, la plante qui est filmée au moment où est mis en évidence la volonté du département pour la préservation de la biodiversité et des milieux naturels (à la fin de la vidéo) est l’Arbre à papillon. Cette espèce fait partie des espèces invasives qui sont considérées comme la deuxième cause de perte de biodiversité au monde et qui ravagent bon nombre d’espace naturel normand.