Les coupeurs de roseaux : c’est au pied du pont de Normandie, dans l’estuaire de la baie de Seine qu’une poignée d’agriculteurs récoltent pendant quelques semaines les roseaux sauvages. Ils sont utilisés pour recouvrir de chaume les toits des maisons.

(166)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

1 commentaire

  • le carret jeremy il y a 7 ans

    mr bonjour,je vous envoie ce mail car je recherche du roseaux !
    je vous laisse me recontacer ci cela vous intérresse

    mes salutation distinguées