Œuvrant depuis 2010, l’association pour la sauvegarde du Pont de Coq (ASPC) souhaite faire connaître ce pont du XVIIe siècle, le plus ancien connu en Normandie. Oublié par le temps et les hommes, le Pont de Coq renaît grâce à une cinquantaine de bénévoles. Au delà des campagnes de restauration annuelles, l’ASPC souhaite désormais promouvoir cet élément insigne du patrimoine du pays de Bray pour qu’il ne retombe pas dans l’oubli.

LCN 441

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*