De même que le vin, le thé s’apprécie comme un grand cru ! C’est le cas du “gong fu cha” qui se prépare selon une méthode chinoise très spécifique pour obtenir la quintessence des arômes de ce breuvage millénaire. Petite leçon d’un maître Théier qui vient d’ouvrir un salon au Havre.

Contact :
Boris Tesnière
Air du Thé
20 rue Edouard Larue
76600 Le Havre

(155)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

7 commentaires

  • David il y a 9 ans

    Super !! J’irais c’est certain !!
    Le cérémonial est génial et cela à l’air délicieux.

  • Bonjour,
    merci pour ce beau reportage ; l’adresse de la boutique n’est pas au trois, mais au 20. A bientôt David!

  • Gilles il y a 9 ans

    Excellent reportage, il donne vraiment envie d’en savoir plus sur le thé et bien sur de venir le déguster chez vous à “L’Air du Thé”.
    A très bientôt de venir vous rencontrer
    GT

  • Hyvrard il y a 9 ans

    bravo Boris çà va nous changer du vin blanc de Savoie…………..!
    à bientôt
    Michel et Françoise de Conjux

  • Beuret Laurent il y a 9 ans

    J’ai hâte de le déguster dans quelques jours…un bel art de vivre!! et le patron est très très sympa!!!
    à bientôt donc
    Laurent Beuret

  • moi j’y suis allée,c bon, c beau, on se sent bien, on est détendu…..allez y vous ne serez pas déçu du tout…..

  • patrice il y a 9 ans

    Au départ, j’aime la pomme. Y’en a. Et la batterave. Y’en a aussi. Alors boire de la soupe aux feuilles, c’est bon pour les vioques qui lèvent le petit doigt dans les salons de thès à rideaux de crotonne.
    Et puis la semaine dernière, en sortant du génial spectacle des Ragnagnas je me suis laissé entrainé à l’Air du Thé. Accueil sympa ou l’on m’aide à rentrer avec mon fauteuil roulant dans un lieu qui ressemble plus à un loft qu’à un salon de thè. Boris, le patron, me fait découvrir le thé japonais, en poudre. Jamais je n’avais bu un truc pareil.
    La prochaine fois que j’ai l’occasion de me rendre au Havre, je prends un bon bouquin, et je sais où aller…