Il y a la peinture, ce tableau représentant un sujet qui a parlé à l’auteur.
Il y a le peintre, cet auteur qui traduit ce qu’il ressent face au spectacle gravé sur sa pupille.
Et puis il y a la vidéo, cet outil moderne permettant de donner vie à l’image et de traduire l’impression ressentit par le peintre.
Tableau, peintre, vidéo, tout 3 face à une impression abymée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*