Les photographies de Gabriele Basilico sur Beyrouth, exposées à Jumièges, lui ont été inspirées par le thème des ruines : elles sont guidées par l’idée d’un rapprochement des vestiges d’une architecture religieuse imprégnés de plusieurs siècles d’histoire avec les images d’une grande métropole du Moyen-Orient dévastée par une guerre civile.

LCN 415

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*