Le port de Fécamp rénove son estacade sud ! Usée par l’activité de la mer, cette structure portuaire est en travaux depuis plus de trois mois et devrait retrouver une seconde jeunesse pour la fin mars. Pour garantir la pérennité de cet ouvrage, un matériau spécifique est utilisé : l’azobé, appelé aussi “bois de fer”. Une estacade permet de délimiter la largeur d’un chenal et fait par ailleurs office de brise-lames. En Seine-Maritime, Le Tréport dispose également de cette avancée en bois qui fait coexister depuis des siècles terre et mer.

(210)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*